Parrainages à Aix-en-Provence

par Madeline le 21 octobre 2015

Une initiative du BDE

Jeudi 8 octobre sur le campus d’Aix-en-Provence une cinquantaine d’étudiants de toutes formations étaient réunis pour une soirée parrainage.

À l’initiative des parrainages, le Bureau Des Étudiants du campus et à sa tête, Morgan Fuchs, président du BDE. Il explique que c’est la volonté d’intégrer les nouveaux arrivants sur le campus qui lui a donné l’idée des parrainages. Le rôle du parrain étant d’apporter au nouvel étudiant de l’aide pédagogique, scolaire ou personnelle.

La soirée

C’est au cours d’un apéro dans l’école que les binômes ont été amenés à se découvrir. Un trombinoscope et une liste des prénoms étaient affichés permettant à tous de partir à la rencontre de son parrain ou de son filleul. La soirée s’est poursuivie dans un bar en centre ville d’Aix-en-Provence où les binômes ont continué à faire connaissance.

Les binômes, formés aléatoirement ont tous signé un contrat de parrainage où sont renseignés les bonnes pratiques du parrainage, les principes et mesures de sécurité à respecter.
Le parrain se doit donc :
– d’établir une relation de confiance et de respect avec son filleul ;
– de lui assurer un soutien moral et psychologique ;
– de prendre régulièrement contact avec lui (sms, réseaux sociaux, …), et de porter une oreille attentive à ses problèmes ;
– de lui faire part de son expérience personnelle, de sa méthodologie, de lui faire découvrir l’univers nouveau d’Ynov ;
– de prévenir les responsables du parrainage en cas de problème majeur ;

Bilan

La difficulté rencontrée par le BDE a été de faire concorder la formation du parrain et du filleul. Par manque de parrains dans certaines formations, quelques chanceux ont deux filleuls !

Au quotidien, les membres du BDE peuvent se réjouir de la réussite de leur projet lorsqu’ils entendent sur le campus les étudiants parler de mon/ma filleul(e) ou de mon parrain/ma marraine.

Sur le long terme, le BDE prévoie d’organiser des évènements autour du parrainage pour recueillir les remarques et renforcer les liens privilégiés qu’entretiennent les binômes. L’organisation d’activités est, pour Morgan, primordial dans la construction des relations de confiance entre le parrain et son filleul.